L’asso’ des Aèdes

  • L’association :

L’Association Internationale des Aèdes voyageurs est née le 25 Janvier 2012 ! C’est une Association Loi 1901, qui a pour visée première l’étude et la promotion des cultures anciennes, au moyen de tous les médias dont nous disposons aujourd’hui : Internet, éditions papiers, tradition orale …

Elle s’adresse non seulement aux personnes passionnées par les Humanités classiques, aux professionnels qui étudient les cultures et langues latines et grecques, mais aussi à tous ceux qui apprécient la littérature, les mythologies, les cultures si diverses du monde entier.

Statuts de l’Association

Procès Verbal de l’Assemblée Constitutive (page 1 ; page 2)

Si notre action vous intéresse, si vous souhaitez adhérer, nous soutenir, ou bien obtenir plus d’informations, surtout n’hésitez pas à nous contacter : 

  • Composition du Bureau de l’Association :

Janyce Desiderio

Présidente et Co-fondatrice

J’ai grandi en France en lisant les mythes antiques, l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, les contes de Perrault et d’Andersen, et logiquement préféré la littérature aux sciences au Lycée français de Londres. Titulaire d’une licence de Lettres Classiques, depuis 2010, je poursuis actuellement mes études classiques, toujours à Paris IV – Sorbonne, en Master de recherche, spécialisée en Linguistique latine et grecque.

Depuis des années, j’avais envie de voyager autour du monde, et l’été dernier, ce projet concret d’aller échanger mythes et récits avec des enfants du monde entier, me permettant de réaliser ce rêve, m’est venu à l’esprit. Il est fondé sur les trois points suivants :

– ma passion pour le voyage, la découverte de nouvelles cultures et les rencontres ;

– le désir d’enseigner et d’apprendre, influencé par les cours particuliers de latin que j’ai pu donner pendant mes années de lycée ;

– l’envie de prouver à quel point les Humanités, et surtout les études classiques, sont une part importante de notre culture et de notre identité. J’espère transmettre, à travers ce projet, la passion qui m’anime quant aux civilisations antiques, leur culture et leur langue.

Aujourd’hui, je suis très heureuse d’avoir trouvé deux amis prêts à m’accompagner dans ce voyage ambitieux, et des personnes admirables apportant déjà leur soutien à notre projet. J’espère que notre enthousiasme en inspirera d’autres, qui pourraient nous aider, d’une façon ou d’une autre, à le réaliser.

Corinne Desiderio

Vice-Présidente

Erika Blasi

Trésorière et Co-fondatrice

Originaire de Rome et vivant actuellement à Paris, je suis née dans une famille qui cultive l’art du voyage et j’ai eu la chance de grandir dans un milieu multiculturel, entourée de livres et de récits d’aventures en Argentine, Australie, Inde… Mon grand-père était un conteur né, qui savait nous enchanter avec ses récits sur la Rome Ancienne ou sur les grands héros qui arpentaient les terres brûlées par le soleil ardent de la Grèce, mais aussi avec les contes les plus merveilleux. Des années plus tard, je choisis d’étudier au lycée les Sciences Naturelles à Rome, poursuivant en Biologie et Biochimique à l’Université Pierre et Marie-Curie à Paris, avec l’espoir de devenir Botaniste. Cependant, je n’ai jamais pu effacer de mon esprit les empreintes que les mythes y avaient laissées, en illuminant mon enfance. Aussi ai-je décidé de revenir vers mon premier amour, la littérature ancienne, en progressant vers un Master en Lettres Classiques à Paris IV – Sorbonne, avec une spécialisation en littérature grecque et latine. De précédentes expériences avec des enfants, pour des cours d’italien, d’Histoire, de biologie et de catéchisme, ainsi que la participation à un camp d’été où les enfants étaient impliqués dans des activités artistiques, comme le dessin, le chant, la danse ou la récitation, m’ont confortée dans cette observation : l’enseignement et l’art forment une combinaison très enrichissante, une histoire de la vie en mots et en images.

Depuis que l’homme a commencé à voyager, l’échange des expériences vécues avec ceux qu’il rencontrait a permis d’enrichir son propre système culturel et de définir ses racines. Pourquoi renoncer à une si belle habitude?

Lucie Nebas

Secrétaire

Andrew Coletti

Secrétaire adjoint et Co-fondateur

J’ai grandi dans le Nord-Est des États-Unis ; très vite, je suis devenu un avide écrivain et lecteur d’histoire ancienne, mais surtout de mythologie, de littérature fantastique et de science-fiction. Aussi loin que je me souvienne, j’étais fasciné par la notion d’histoire et par sa place dans la culture de l’homme, en particulier par ces histoires qui échappent à la norme dictée par l’expérience, mais qui n’en sont pas moins vivantes ou réelles : au contraire, elles comportent souvent une intensité d’autant plus frappante. Par amour pour les histoires, j’ai commencé par une licence d’Écriture Créative à Bard College, NY, aboutissant à la publication d’une nouvelle dans le magazine CICADA. Cependant, il devint vite évident que mon intérêt de fond, l’Antiquité, devait revenir au premier plan. Je me tournai alors vers une licence d’Études Classiques, pour me rapprocher de ce sur quoi s’enracinait mon amour pour la narration : j’ai réalisé que c’était précisément par leurs racines très anciennes que les histoires me fascinaient, et non le contraire. L’une des habilités les plus puissantes que nous possédons en tant qu’être humain, bien au-delà de notre capacité à réactualiser des expériences vécues par le récit, est celle de façonner des évènements avec des mots, et de les faire paraître réels, même s’ils défient les normes du monde, tel que nous le comprenons. Les histoires et les noms qui nous sont parvenus depuis des temps immémoriaux, comme ceux de la Grèce et de Rome, restent pourtant familiers et fréquents au sein de la civilisation occidentale : c’est une preuve du pouvoir de ces histoires, qui laissent encore aujourd’hui des traces et des leçons de vie. Depuis lors, j’ai participé à un programme de bénévolat en éducation dans une école primaire à New-Orleans, en Louisiane, afin de marquer mon engagement à la cause de l’éducation en général, engagement qui m’a également poussé à contribuer à ce projet.

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’asso’ des Aèdes »

  1. Salut à tous et à toutes je susi prof de francais à Buenos Aires capital dans une école avec des élèles entre 6 et 17 ans ,je viens de recevoir info sur votre association à travers le Service Culturel de l´Ambassade de France en Argentine,nous sommes intéressés à savoir plus de votre intervention dans notre pays ,merci de votr réponse

    • Bonjour !
      Nous sommes très heureuses de savoir que notre projet vous intéresse ! Nous serons en Argentine entre le 17 Août et le 20 Septembre, et normalement à Buenos Aires quelques jours après notre arrivée, et à la fin du mois d’Août / début Septembre.
      Pour le détail concernant nos interventions, n’hésitez pas à nous contacter par mail : thethreeballadeers@gmail.com Nous répondrons à toutes vos questions avec plaisir ! Ce sera plus pratique qu’à travers les commentaires du blog.
      A bientôt, et bien à vous,
      Janyce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s