It’s the final countdown.

Dans deux semaines, exactement, à peu près à cette heure-ci, nous serons là :

Ca devrait aller. =)

En attendant, je profite de l’été à la campagne : je course les chats, je perds au tennis contre mes parents, je prépare mon week-end … La vie est encore relativement normale quoi. Bon ce n’est pas tout, nous recherchons activement des hôtes prêts à nous accueillir (gentiment) en Amérique du Sud, des écoles dans les pays où nous n’en avons pas encore, et nous terminons les dernières illustrations. Et surtout, on-ne-panique-pas.

Tout va bien. Très bien même : dans deux semaines, nous partons !

PS : je vous l’accorde, le titre était facile … Mais on ne va pas dire non à la bande-son ! 😉

Il me manque le chapeau.

Bande son de cet article : le thème d’Indiana Jones.

Jeudi, j’ai eu 23 ans. Et j’ai reçu les meilleurs cadeaux du monde (merci les filles !) :

Et mes parents m’ont offert le jeu du siècle pour qu’on ne s’ennuie pas dans l’avion … :

Prêtes à décoller ! =)

Aujourd’hui ou demain, vous pourrez lire le mythe d’Orphée et Eurydice, que l’on a raconté aux enfants mardi. C’est une bien belle histoire !

Argentina !

Ce que nous comptons voir en Argentine, entre le 16 Août et le 20 Septembre (plus ou moins …). Bien évidemment, rien n’est gravé dans le marbre, nous pouvons suivre conseils et coups de coeur et finir par arriver ailleurs !

Nous visiterons Buenos Aires, puis descendrons – en bus – vers Puerto Madryn et la péninsule Valdès (pleine d’animaux cool – des manchots – et peut-être que nous pourrons voir des baleines, si on a de la chance !). Après, retour à Buenos Aires – en bus, avant de partir vers le nord – en … bus, pour nous arrêter à Salta et parcourir la région environnante. Enfin, direction la Bolivie, l’étape suivante. A la prochaine !

Celui où on prépare un tour du monde.

Un jour, il y a déjà quelques années – ah, folle jeunesse !, j’ai annoncé à ma mère que je voulais prendre une année pour faire le tour du monde. Veto. Après le bac, prépa ! J’y suis restée deux semaines, mais c’est une autre histoire … Je n’ai pas sabordé mes études pour autant, mais cette idée de voyage trottait toujours dans ma petite tête. Je le ferai donc après mon master. Et nous y voilà : en Juin, j’aurai mon diplôme, en Août, je serai dans un avion, avec Erika, direction Buenos Aires !

Bon, je voulais voyager, d’accord, mais je ne comptais aller m’admirer les orteils sur toutes les plages du monde, même si c’est tentant. Soleil, palmiers, eau azurée, clichés … Et c’est un beau jour pluvieux de l’été 2010, seule, dans mon salon, devant un documentaire passionnant sur la pêche traditionnelle, que j’ai eu une révélation, ma petite illumination personnelle. Fiat lux ! Eureka – si vous préférez le grec ! J’irai raconter des mythes à des enfants, et eux me raconteront les leurs. Et ils les illustreront aussi, tant qu’à faire. Comme ça, à la fin du voyage, je ferai une anthologie des mythes du monde, illustrés par des enfants du monde entier. Et depuis ce jour, j’organise cette aventure, pour essayer 1) de ne pas mourir en route, 2) de ne pas me perdre en route, 3) de trouver des écoles et des gens intéressés, et 4) d’éviter que ma maman ne meure de panique.

Lire la suite

Interlude : notre trajet.

Petit aparté d’importance avant de vous livrer la fin du conte : aujourd’hui, ça y est, nous avons pris nos billets d’avion ! Ca me soulage d’un grand poids mine de rien.

Mais pour des raisons de budget, nous avons dû faire quelques changements, abandonner quelques pays, rajouter un arrêt dans une petite île paradisiaque (on ne va pas s’en plaindre), et revenir un peu sur nos pas à la fin.

Dans le détail :
-Grand départ le 16 Août 2012, retour en Juillet 2013.
-Nous n’allons malheureusement plus aux Etats-Unis et au Mexique : nous commencerons notre périple directement en Argentine.
-Après l’Australie, nous ferons une petite pause à Bali avant de nous lancer à la découverte du continent asiatique.

Dans ces cas-là, une image vaut mille mots, donc voici notre itinéraire définitif :

J’ai simplifié le trajet pour le dernier vol : normalement, nous ne rentrerons pas directement d’Afrique, mais nous ferons un crochet (très logique, mais nécessaire) par la Thaïlande.

On participe !

En fait, lors nos recherches diverses et variées (et plutôt désordonnées …) de subventions, sponsors et partenaires pour notre projet, nous avons participé à divers concours, et en particulier à des concours d’illustration. On se disait qu’on n’avait rien à perdre, et je dois avouer que c’était plutôt amusant finalement ! Le projet nous motive à faire des choses qu’on n’aurait peut-être pas faites sans ça, et c’est plutôt gratifiant, même si on n’a pas gagné !

Donc voilà les participations de Janyce pour le Trophée de la Création de Clairfontaine :

Et pour le concours d’illustration du Salon du Livre de Paris 2012 :

Voilà, c’était fait avec amour, pour faire avancer notre projet, mais aussi pour le plaisir de dessiner !