« Si tu ne sais pas d’où tu viens, tu seras toujours un enfant »

D’après Cicéron ; comme le rappelle cet article du Monde du 9 février, « En renonçant aux humanités classiques, la France renonce à son influence » :

Est-ce que la France serait devenue suicidaire ? En quelques mois, plusieurs sentences sans appel sont tombées, sans qu’on sache vraiment qui est à la manoeuvre : suppression de la culture générale à l’entrée de Sciences Po ; invention, digne des Monty Python, d’un concours de recrutement de professeurs de lettres classiques sans latin ni grec ; disparition de l’enseignement de l’histoire-géographie pour les terminales scientifiques…

Autant de tirs violents, sans semonce, contre la culture et contre la place qu’elle doit occuper dans les cerveaux de nos enfants et des adultes qu’ils seront un jour. Une place qu’on lui conteste aujourd’hui au nom du pragmatisme qu’impose la mondialisation. Mais quel pragmatisme, au moment où, partout dans le monde, de la Chine aux Etats-Unis, l’accent est mis sur la culture et la diversité de l’éducation, le fameux soft power ?

En bannissant des écoles, petites ou grandes, les noms mêmes de Voltaire et de Stendhal, d’Aristote et de Cicéron, en cessant de transmettre le souvenir de civilisations qui ont inventé les mots « politique », « économie », mais aussi cette magnifique idée qu’est la citoyenneté, bref, en coupant nos enfants des meilleures sources du passé, ces « visionnaires » ne seraient-ils pas en train de compromettre notre avenir ? …

Suite de l’article

Cet article exprime très bien ce que je ressens et crains quant au choix des études que je fais. L’objectif de notre projet et la raison même de l’existence de notre association sont bien de protéger ce savoir et ces traditions que nous considérons indispensables à la construction du monde actuel. J’espére que notre entreprise, d’une manière ou d’une autre, nous aidera à nous rendre compte de l’importance de conserver et d’étudier ces cultures anciennes si riches !

Publicités

Le Roi Midas

Alors que nous attendons des retours de la Fondation de France, pour les Bourses Déclics Jeunes, du Trophée de la Création, concours organisé par Clairfontaine et l’Etudiant, du concours d’illustration organisé par le Salon du livre de Paris, et que nous préparons nos dossiers pour les bourses Paris Jeunes Aventures, le FSDIE de Paris-Sorbonne, ou le site de dons Ulule … Prenez le temps de découvrir les deux histoires du roi Midas, qui aurait dû réfléchir à deux fois à ses actions ! C’était le mythe que nous avions choisi de présenter à Bard College lors du Symposium en Mai dernier, et qui a remporté un franc succès auprès des enfants.

___

Cette histoire se passe en un temps où les dieux côtoyaient les hommes, leur parlaient, les récompensaient ou les punissaient. Et parfois, les dons des dieux étaient plus punitions que récompenses.

Il était une fois, un roi nommé Midas qui gouvernait un pays lointain, riche et puissant. Il vivait dans un palais magnifique, et connaissait le bonheur d’une vie heureuse et confortable. Pourtant, il n’était jamais satisfait, et désirait toujours plus. Et un jour, il put satisfaire ce désir.

Lire la suite

À la Recherche de…

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas » (Lao Tseu). Ah, la sagesse chinoise!

Après la pause estivale sur l’île de Calypso, où nous avons été choyés et gardés précieusement à l’abri du stress quotidien, nous voici à présent lancés sur les vagues de la rentrée, pleins d’enthousiasme et d’entrain face aux nouveaux défis du voyage!

Nos journées filent vite, tandis que nous arpentons la ville et le net à la recherche de sponsors pour soutenir notre projet culturel à échelle mondiale.

Un dossier très complet, monté par Janyce Desiderio, a été déposé début octobre au Bureau des Initiatives Étudiantes de la Sorbonne afin d’essayer d’obtenir une aide financière, et une brève présentation du projet a été éditée sur la page du concours Jeunes Expat’ lancé par la CIC.

N’hésitez pas à venir y jeter un coup d’oeil et à nous donner un coup de pouce si notre initiative vous plaît : https://www.facebook.com/jeunes.expat?sk=app_225915147448259

Une fois le lien ouvert, cliquez sur « voir les projets », puis cherchez « Desiderio » et laissez votre touche finale : « vous aimez » 😉

Nous allons aussi entrer en contact avec des écoles primaires pour répéter en France la stimulante expérience américaine d’échange d’histoires avec des enfants. Nous avons hâte de partager à nouveau récits, dessins et grands sourires!

La suite au prochain épisode : La bourse et la vie!