Non, ce n’est pas une oeuvre méconnue d’Hésiode.

Un Odieux Connard nous raconte cette grande oeuvre cinématographique qu’est La Colère des Titans. Et c’est vraiment drôle !

Attention, si vous tenez à voir ce film, ne lisez pas l’article, il le raconte du début à la fin. En revanche, si c’est la mythologie grecque qui vous intéresse, c’est bon, vous pouvez y aller tranquillement, mis à part les noms des dieux et des héros, il n’y a pas grand chose d’authentique dans cette histoire !

“Sam, Sam !“

L’homme en costume éponge d’un geste pataud la sueur qui barre son front, jetant un coup d’oeil discret vers la piscine à côté de lui dont l’eau claire semble l’appeler plus sûrement que la sirène le marin. Mais les rafraîchissements attendront : dans l’immédiat, il se dirige en soufflant vers le type dans la chaise longue occupé à bronzer sous le soleil de Californie ; arrivé à son niveau, il lui tend un paquet de feuillets déformés là où ses doigts poisseux se sont posés.

“Sam, nouveau rôle pour toi ! Lis-moi ce script, tu vas a-do-rer.“

Ouvrant un oeil, Sam Worthington se redresse en réajustant son caleçon de bain kaki, puis attrape les papiers d’un geste sec avant de se plonger dans leur lecture en prononçant chaque syllabe avec difficulté.

“A… va… teur… tar ? C’est un gros mot ?”

La suite, ici.