Celui où on prépare un tour du monde.

Un jour, il y a déjà quelques années – ah, folle jeunesse !, j’ai annoncé à ma mère que je voulais prendre une année pour faire le tour du monde. Veto. Après le bac, prépa ! J’y suis restée deux semaines, mais c’est une autre histoire … Je n’ai pas sabordé mes études pour autant, mais cette idée de voyage trottait toujours dans ma petite tête. Je le ferai donc après mon master. Et nous y voilà : en Juin, j’aurai mon diplôme, en Août, je serai dans un avion, avec Erika, direction Buenos Aires !

Bon, je voulais voyager, d’accord, mais je ne comptais aller m’admirer les orteils sur toutes les plages du monde, même si c’est tentant. Soleil, palmiers, eau azurée, clichés … Et c’est un beau jour pluvieux de l’été 2010, seule, dans mon salon, devant un documentaire passionnant sur la pêche traditionnelle, que j’ai eu une révélation, ma petite illumination personnelle. Fiat lux ! Eureka – si vous préférez le grec ! J’irai raconter des mythes à des enfants, et eux me raconteront les leurs. Et ils les illustreront aussi, tant qu’à faire. Comme ça, à la fin du voyage, je ferai une anthologie des mythes du monde, illustrés par des enfants du monde entier. Et depuis ce jour, j’organise cette aventure, pour essayer 1) de ne pas mourir en route, 2) de ne pas me perdre en route, 3) de trouver des écoles et des gens intéressés, et 4) d’éviter que ma maman ne meure de panique.

Lire la suite

Celui où on apprend à créer une association.

Alors, maintenant qu’on s’en est sorti avec ça, on a décidé de vous donner quelques conseils sur le processus de création d’une association loi 1901. On fera d’autres articles comme celui-ci plus tard, plus en rapport avec le voyage, dès qu’on sera sorti du flou profond dans lequel nous sommes pour le moment (enfin, on sait ce qui nous attend, mais on vous en parlera une fois que ce sera fait !). J’espère que cela vous sera utile quand même ! Enfin, si vous ne souhaitez pas créer d’association, vous saurez ce que nous avons fait de notre temps ces derniers mois – entre autres.

Déjà, sachez qu’il existe un site officiel du gouvernement pour vous aider (c’est là qu’on a trouvé la plus grande partie des infos nécessaires, pour le reste, merci bro’). Mais si vous n’avez pas envie de fouiller, et comme nous sommes super sympa, voici les différentes étapes :

1) Un matin, vous vous réveillez et vous vous dites, « Tiens, et si je créais une association pour protéger les droits des hamsters en cage / lutter contre l’illettrisme / faire reconnaître la nécessité du port de la moustache. » (rayez la mention inutile)

Lire la suite